SAVOIR-FAIRE

Issus de longues recherches autour de la notion d’aura matérielle, mes bijoux requièrent un mélange de techniques à la croisée de l’orfèvrerie, de la chimie et de détournements inattendus.

Point de vue sur le perçage
Equipement d'atelier

La résine,
une matière à dompter.

Au fil de l’année, j’emmagasine des idées de nouvelles formes, techniques et couleurs. Je ne fais que très rarement des croquis. C’est directement entre la matière et mes mains que s’ouvre le dialogue. 

Je travaille la résine liquide, il faut donc pour chaque nouvelle idée, apprendre de ses réactions et ruser pour obtenir l’effet désiré. Tout oppose mon perfectionnisme et la versatilité de la résine ! Mais je crois que c’est là, l’essence de cette fascination qui me lie à elle.

Etapes de création.

La résine liquide se travaille par le mélange de 2 composants qui réagissent entre eux pour durcir. Le travail des couleurs et d’inclusions de matières est donc possible durant cet état liquide. Les bijoux sont ensuite tournés, percés, poncés, polis, nettoyés et vernis.

Mains versant des paillettes dans la résine

Mélanger

la résine liquide avec les pigments et éclats de matière.

Tournage sur bois et résine

Tourner

autour de la matière pour sculpter, creuser, moduler sa forme.

Ponçage bijoux

Poncer

le bijou pour obtenir sa forme et sa dimension désirée.

Polir

chaque aspérité pour parfaire une surface homogène et douce.

Finitions bijoux

Ajuster

les finitions et monter les bijoux sur leurs supports.

error: Toutes les photos et créations de ce site sont protégées, merci de me contacter si vous souhaitez les diffuser.